Four questions in the Wind : Plumerai



the making of Marco Polo by Plumerai


"Hello music, my old friend..."  Ce sont les mots magiques qui me viennent à l'esprit chaque fois que je lance l'écoute d'un disque de Plumerai, groupe originaire de Boston. Eliza, chanteuse de Plumerai, a répondu, en français, aux quatre questions du vent.

"Hello music, my old friend ..." These are the magical words that come to mind every time I start listening to Plumerai, from Boston. Eliza, Plumerai's singer, answered the four questions in the wind, in french...


1. te souviens-tu de ta première émotion musicale ?
Non lol. On me dit, que toute petite je chantais à tue-tête l'oiseau bohème de Carmen. Et c'est vrai que j'ai toujours été très touchée par la grâce et la séduction dans l'interprétation de Julia Migenes dans le film de Francesco Rosi. Je pense qu'en général, je suis le plus touchée par les airs les plus simples, et même, et vous me pardonnerez cette confession très cucul-la-praline lol, par les sons de la nature, ou ses silences qui ont été la musique de mon enfance, moi petite fille de la campagne!


without number by plumerai

Without Number by Plumerai


2. comment es-tu venue à la musique ?
A la maison. Petits, nous n'avions pas le droit de regarder la télévision, seulement les cassettes. Et toutes celles que nous avions étaient des comédies musicales américaines ou des films de gangsters des années 20, qui traînent dans les clubs de jazz avec de belles divas en tenues à paillettes. Vous savez... les petites filles aiment bien les choses qui brillent lol! Donc c'est la musique de films qui m'a intrigué en premier, le glamour des chanteuses, et puis ce qui me plaisait le plus de cette époque, c'était que parfois leurs chansons étaient mélancoliques, et les musiciens l'étaient donc aussi, mais si la musique était dynamique, alors, ils transmettaient une telle énergie, un tel bonheur de jouer, c' était très difficile à ignorer et c'était surtout difficile de ne pas être contaminée par l'envie d'en faire partie. Je pense maintenant à l' intro de Sing, Sing, Sing de Benny Goodman avec Gene Krupa, qui à chaque fois me donne envie de voyager dans le temps. J'ai l'impression qu'on se prenait moins au sérieux à l'époque, et qu'on s'amusait plus quand on était musicien.



Sing, sing, sing by B. Goodman/G. Krupa


3.peux tu nous en dire un peu sur vos influences et vos goûts en matière de musique ?
Comme vous avez pu le remarquer j'aime beaucoup le jazz, mais, j'aime la musique en général et différents genres peuvent m'attirer. La preuve, Plumerai ne fait pas du tout du jazz, et c'est ce qui fait son point fort je crois. Chacun d'entre nous avons des goûts très différents. Martin et James sont très rock des années 80, Martin adore the Cure, James passe en boucle Nick Cave (ca me rend dingue) Mickey est plus dans le psychedelic rock des années 90. Du coup, notre musique va un peu dans tous les sens parfois mais c'est une bonne chose et ça la rend plus intéressante.

4. as tu un 'disque de chevet', le genre que tu écoutes encore et encore ?
Pour moi, c'est There is love in you de Four Tet. Pour Martin, il y en a deux "Pornography" de The Cure et "Aurora" de Leningrad. James aime "Tender Prey" de Nick Cave. Mickey aime "Peoples Key" de Bright Eyes


marco polo by plumerai

Marco Polo EP by Plumerai


Plumerai (website) (facebook) (bandcamp) (youtube) (silber records)

Commentaires

1. Le vendredi, 2 mars 2012, 14:52 par fulke

Formidable !