di di di.... dis

image zb
weil weil weil

einstürzende neubauten
weil weil weil
2007

(française version)
22H. Sur mon lit. Hier soir. J'ai croisé leur route, une première fois, en 1983. Le disque, paru chez Mute, était distribué par Vogue. Le nouveau débute par des vagues. Die Wellen. Virginia Woolf se glisse dans la chambre par les trous des écouteurs et monte à mon cerveau. "Chaque jour arrondit la même vague de bien être, obéit au même rythme, avance un peu plus loin sur la plage ou meurt sur le sable à l'endroit marqué". En 83, il y avait Armenia. Aujourd'hui, Nagorny Karabakh. Hier finissait sur "tout sera muzak... tout sera pareil, bientôt..." Aujourd'hui, tout, à nouveau, s'ouvre à la lumière et, avec elle, j'attends continuellement, j'attends la musique ultime. Celle qui dématérialise et reconstitue les corps, qui embrase et apaise, qui a traversé le temps pour venir me transpercer l'âme, qui traversera le temps pour me le rappeler. J'attends toujours.
J'attends encore...

(englikhtonian version)
22 H. On my bed. Yesterday evening. I crossed their path, a first time in 1983. Their disc, released on Mute, was distributed here by Vogue. The new starts with waves. Die Wellen. Virginia Woolf slips into the room through the headphones holes and climbs into my brain. "Each spreads the same ripple of wellbeing, repeats the same curve of rhythm; covers fresh sand with a chill or ebbs a little slackly without." In 83, there was "Armenia". Today, "Nagorny Karabakh". Yesterday ended on "everything will be muzak ... everything's the same soon ..." Today, everything, again, opens in light and, with her, I persistently wait. Incessantly. I wait for music. Ultimately.The one who dematerializes and reconstructs bodies, who sets ablaze and soothes down, who crossed times to come and pierce my soul, who will cross the time to remind me of having done it. I always wait.
I still wait...

einstürzende neubauten
alles wieder offen
écouter/listen
acheter/buy "alles wieder offen"

bonus (youtube)
neubauten video shoot
einstürzende neubauten - stella maris

photo "zeichnungen des patienten Z.B." by zb

Haut de page